Le Conseil supérieur de l'audiovisuel leur impose pour la première fois de signaler leurs manquements à l'antenne

Ces deux chaînes devront, dans un délai de huit jours, lire un communiqué à l'antenne pour plusieurs manquements à la rigueur de l'information, a annoncé mardi la haute autorité.

Ces deux chaînes devront, dans un délai de huit jours, lire un communiqué à l'antenne pour plusieurs manquements à la rigueur de l'information, a annoncé mardi la haute autorité.

"Chaque communiqué sera lu, dans un délai de huit jours, au cours de l'émission pour laquelle le manquement a été constaté. Il précisera les faits reprochés à la chaîne", stipule le CSA, qui a adressé ce mardi un courrier aux deux chaînes concernées.

Trois erreurs sont reprochées à TF1, dont le 3 avril 2009 dans le JT de 20H00 un reportage sur le projet de loi Hadopi accompagné d'images de l'hémicycle de l'Assemblée nationale plein, alors que 16 députés étaient présents.

Le CSA sanctionne Canal+ pour un sujet de "Dimanche Plus" du 18 octobre 2009 sur l'élection du président de l'Epad (Etablissement public d'aménagement de la Défense), diffusé avec des images provenant d'un site internet sans rapport avec l'élection.