Cet article date de plus de neuf ans.

L'enquête sur Jimmy Savile, ex-vedette de la BBC, prend de l'ampleur

L'ex-présentateur vedette du petit écran britannique pourrait être le pire criminel sexuel du pays. Jimmy Savile, décédé l'an dernier à l'âge de 84 ans, est au coeur d'une enquête policière ouverte vendredi. Cette enquête doit mettre en lumière les agissements de l'ex-présentateur de la BBC soupçonné, "à une échelle sans précédent", d'abus sexuels sur mineurs. Scotland Yard compte 200 victimes potentielles.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Sipa)

400 pistes éventuelles, 200 victimes potentielles et des suspects supplémentaires. L'enquête criminelle visant Jimmy Savile a été lancée vendredi par la police britannique. L'ex-présentateur de la BBC à la personnalité excentrique est soupçonné d'avoir abusé sexuellement une soixantaine de personnes, principalement des mineurs, et ce pendant une quarantaine d'années alors qu'il animait les programmes jeunesse de la chaîne.

Un des "pires criminels sexuels du pays"

Le scandale, qui ne cesse de s'amplifier, avait éclaté après la diffusion début octobre d'un documentaire sur la chaîne ITV.  Des victimes y confessaient avoir été agressées sexuellement par la star lorsqu'elles étaient mineurs. Depuis, l'effondrement de sa réputation a poussé d'autres victimes à témoigner librement. Ainsi, Scotland Yard a déclaré vendredi dans un communiqué : " Nous avons établi qu'il
y avait des pistes qui concernaient des personnes vivantes et qui nécessitent
une enquête
" .

Et les premiers éléments de l'enquête révèlent que l'animateur aux cheveux platine n'aurait pas été le seul suspect dans cette affaire. Certains témoignages font état de* " mains "* supplémentaires. Pour la Société nationale de prévention de la cruauté sur les enfants, l'échelle de ces abus sexuels dépasse tout entendement et placerait Jimmy Savile au rang des pires criminels sexuels du pays.

La BBC mène son enquête

La BBC, soupçonnée quant à elle d'avoir fermé les yeux sur les agissements de sa vedette, dont certains auraient eu lieu dans ses locaux, a annoncé mardi la mise en place de deux enquêtes internes. Jane Smith, ancienne juge de la Haute Cour doit se pencher sur " la culture et les pratiques de la BBC " à l'époque où l'animateur exerçait.

La deuxième investigation est censée elle éclaircir les raisons de la déprogrammation quelques mois après le décès de Jimmy Savile, d'un documentaire qui lui était consacré.

Le groupe de radio et télévision britannique va également nommer un expert indépendant chargé de revoir la politique du groupe en matière de harcèlement sexuel et d'apporter des recommandations.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Médias

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.