Cet article date de plus de dix ans.

"L'audiovisuel est un véritable pouvoir", Mémona Hintermann, membre du CSA

L'Assemblée nationale a voté cette nuit le projet de loi sur l'indépendance de l'audiovisuel. Il prévoit notamment de rendre au Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) le pouvoir de désigner les patrons des chaînes de télé et radio publiques. Invitée de France Info, Mémona Hintermann, membre du CSA, a commenté cette loi.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Franceinfo (Franceinfo)

"Cette
loi est une véritable avancée
", a jugé Mémona Hintermann ce jeudi.
Invitée de France Info , la membre du CSA est revenue sur le vote de l'Assemblée
nationale de la nuit dernière : le projet de loi sur l'indépendance de l'audiovisuel.

Elle
considère que l'audiovisuel est un "véritable pouvoir ", et espère
qu'avec cette loi, qui doit désormais être adoptée par le Sénat, les choses seront "apaisées ".  

Ce
projet de loi prévoit notamment que les présidents des chaînes de télévision et
radio publiques ne soient plus nommés par le président de la République, mais
par le CSA. Comme c'était le cas avant le mandat de Nicolas Sarkozy.

Prenant en compte cette loi, les
présidents de France Télévisions et Radio France iront-ils au bout de leur
mandat ? "Nous n'en avons pas parlé " au sein du CSA, assure
Mémona Hintermann, "il ne faut pas
couper des têtes, il faut que les gens puissent faire leur travail
".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.