Cet article date de plus de huit ans.

James Murdoch démissionne de la présidence de News International

Huit mois après le scandale des écoutes téléphoniques du tabloïd "News of the World", le fils de Rupert Murdoch va "se concentrer sur l'expansion internationale des activités de télévision" du groupe.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le fils de Rupert Murdoch, PDG de News Corporation, en 2009. (DAVID MOIR / REUTERS)

James Murdoch, le fils du PDG de News Corporation, a annoncé mercredi 29 février sa démission de la présidence de News International, filiale regroupant les journaux britanniques du groupe américain de médias. Une décision qui intervient huit mois après le scandale des écoutes téléphoniques qui a mené, en juillet 2011, à l'arrêt du tabloïd britannique News of the World.

Dans un communiqué, News Corporation annonce que James Murdoch "a renoncé à son poste de président exécutif de News International" et va "se concentrer sur l'expansion internationale des activités de télévision" du groupe. "Maintenant qu'il s'est installé à New York, James va continuer à occuper plusieurs mandats de direction pour le groupe, avec un accent particulier sur les activités de télévision payante et les opérations internationales", ajoute le texte.

L'affaire des écoutes, qui n'en finit pas de secouer le groupe de médias, avait éclaté après la révélation que la messagerie d'une jeune fille assassinée, Milly Dowler, avait été piratée par le journal News of the World, ex-plus gros tirage de la presse britannique, fondé en 1843.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.