Cet article date de plus de treize ans.

FranceTV: la culture en tête du cahier des charges

Publié jeudi au Journal Officiel, le cahier des charges de FranceTélévisions met la culture en tête de ses obligations
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Line Renaud et Muriel Robin dans "Fugueuses", pièce diffusée sur France 2 en janvier 2008. (© F2)
Publié jeudi au Journal Officiel, le cahier des charges de FranceTélévisions met la culture en tête de ses obligationsPublié jeudi au Journal Officiel, le cahier des charges de FranceTélévisions met la culture en tête de ses obligations

Il impose notamment à la société "la diffusion quotidienne en première partie de soirée d'un programme à vocation culturelle" et est conforme dans ses grandes lignes au projet publié fin 2008.

FranceTélévisions en a entamé la mise en oeuvre après la suppression de la publicité après 20h début 2009 et la transformation du groupe en entreprise unique.

"La télévision de service public a vocation à constituer la référence en matière de qualité et d'innovation des programmes, de respect des droits de la personne, de pluralisme et de débat démocratique, d'insertion sociale et de citoyenneté ainsi que de promotion de la langue française", résume le préambule du cahier des charges.

Le rapport présentant ce texte souligne que le groupe doit diffuser sur France 2, France 3, France 4, France 5 ou France ô un programme culturel "relevant des genres suivants: retransmission de spectacles vivants, émissions musicales, magazines et documentaires de culture et de connaissance, événements culturels exceptionnels, oeuvres de fiction axées sur la découverte et la connaissance (adaptations littéraires, biographies, reconstitutions historiques)".

FranceTélévisions doit aussi proposer une "offre musicale diversifiée", des "rendez-vous réguliers avec le spectacle vivant", des "programmes scientifiques à des heures de grande écoute et une implication dans l'éducation au développement durable", la "diffusion de grands événements sportifs et l'exposition d'un large éventail de disciplines sportives" et laisser "une place importante" à l'information et au débat, "en s'attachant à intégrer la dimension européenne".

Concernant les spectacles (théâtre, opéra, danse), le cahier des charges définit un système de points qui permet de vérifier si FranceTélévisions a respecté son obligation annuelle. Ces dispositions de programmes sont complétées par des obligations significatives en faveur de la création. FranceTélévisions doit "conforter son rôle de premier partenaire de la création audiovisuelle avec un accent marqué vers la création patrimoniale". La société doit notamment "aller au-delà des obligations légales relatives à la diffusion des oeuvres d'origine européenne et d'expression originale française et des obligations réglementaires en matière de contribution au développement de la production de ces mêmes oeuvres".

Le cahier publié jeudi fixe aussi les "nouveaux engagements" de FranceTélévisions en matière de programmation, appliqués depuis le début de l'année. Les programmes de soirée "débutent vers 20h35 sur toutes les chaînes", "afin que tous les Français puissent avoir accès à une véritable deuxième partie de soirée, entre 22h et 22h30". Il évoque aussi les "nouvelles technologies", notamment la télévision de rattrapage. Il impose à FranceTélévisions de développer de "nouveaux programmes et services permettant, sur les différents supports de la communication audiovisuelle, de prolonger, de rendre accessible, notamment en situation de mobilité, de compléter et d'enrichir son offre de programmes".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Médias

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.