Cet article date de plus de neuf ans.

Endemol et Miss France mettent la pression sur Geneviève de Fontenay

Le concours Miss Prestige National de la "dame aux chapeaux" , qui doit se tenir dimanche, est mis en demeure par Endemol et Miss France.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Geneviève de Fontenay à Lambesc (Bouches-du-Rhône) le 10 décembre 2010. (CITIZENSIDE.COM /AFP)

Enième épisode de la bataille qui oppose la société de production Endemol et la société Miss France à Geneviève de Fontenay. Les deux sociétés ont adressé samedi 3 décembre des mises en demeure aux organisateurs du concours Miss Prestige National, sous l'égide des fidèles de Geneviève de Fontenay prévu dimanche au lendemain de la finale Miss France.

"Il est interdit à Madame de Fontenay d'organiser toute élection nationale le (dimanche) 4 décembre, ou à tout autre date, directement ou par personnes interposées", peut-on lire dans la mise en demeure signée Albert Benhammo, président de la société Miss France et dont l'AFP a eu copie.

La société Miss France reprend ainsi le jugement du tribunal arbitral du 7 novembre qui a reconnu la clause de non-concurrence de la dame au chapeau qui la lie jusqu'en 2013 avec Endemol dans le cadre du contrat de vente de la société Miss France en 2002. Une astreinte de 100 000 euros a été fixée par le tribunal en cas de non respect du jugement.

"Incroyable acharnement"

"Nous vous mettons en demeure par la présente de cesser immédiatement d'organiser l'élection Miss Prestige National (...) En maintenant l'organisation de cette élection, votre société se rendre directement complice de la violation d'une décision de justice exécutoire", ajoute la mise en demeure.

"C'est vraiment un incroyable acharnement. Cela nous donne encore plus de détermination et nous encourage à maintenir l'élection que nous devons à nos Miss et aux élus locaux", a réagi la présidente des comités régionaux Miss Prestige National 2012. 

Preuve que la pression monte autour de Miss Prestige national : la plateforme Dailymotion qui devait diffuser le concours a renoncé samedi soir à cette diffusion suite à la mise en demeure.  L'élection de Miss Prestige National reste à l'heure actuelle maintenue dimanche soir à Divonne-les-Bains (Ain).

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Médias

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.