Cet article date de plus de douze ans.

Des programmmes télé pour les aveugles

Les pouvoirs publics vont fixer des quotas de programmes accessibles aux malvoyants dans les prochains mois
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Valérie Letard (© AFP/François Lo Presti)
Les pouvoirs publics vont fixer des quotas de programmes accessibles aux malvoyants dans les prochains moisLes pouvoirs publics vont fixer des quotas de programmes accessibles aux malvoyants dans les prochains mois

En France, contrairement à d'autre pays, la loi n'imposait pas de quotas d'émissions à audio-décrire, c'est-à-dire accessibles aux malvoyants grâce à des commentaires oraux.

"C'est désormais chose faite, grâce à une loi du 5 mars 2009" a précisé jeudi la secrétaire d'Etat Valérie Létard, devant le congrès international des déficients visuels.

Le pourcentage de programmes à audiodécrire va être fixé pour les principales chaînes sous forme d'une convention entre les chaînes privées et le CSA et dans les contrats d'objectifs et de moyens passés entre les chaînes publiques et le gouvernement", a précisé dans un communiqué le secrétariat d'Etat.

Depuis la loi du 5 mars 2009, "les éditeurs de services de communication audiovisuelle" doivent renforcer "l'audiodescription" (pour les malvoyants) et le sous-titrage (pour les sourds) des programmes.

Aujourd'hui, 1,7 million de personnes sont déficients visuels, dont 207.000 aveugles ou distinguant seulement les silhouettes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Médias

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.