Cet article date de plus de dix ans.

Décès de Jean-François Bizot, pape de la contre-culture

Le fondateur du magazine Actuel et de Radio Nova est décédé samedi des suites d'un cancer à l'âge de 63 ans. Du mouvement hippie à la techno en passant par le cyber-espace, le journaliste s'était passionné pour toutes les cultures underground et les avait fait découvrir au plus grand nombre...
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Radio France © Nova Press)

"Jack le squatter" a donc gagné. C'est ainsi que Jean-François Bizot appelait le cancer dont il souffrait depuis de nombreuses années et auquel il avait consacré un ouvrage, "Un moment de faiblesse" (2003, Grasset). Homme aux multiples casquettes, Bizot était à la fois grand reporter, écrivain, patron de presse, éditeur de musique, découvreur de talents et pape de la contre-culture. Rien de moins.

Cet ingénieur économiste, devenu journaliste à l'Express, fils de bonne famille issu de la bourgeoisie catholique devient maoïste puis libertaire et "fait la révolution" en 1968. Toujours à l'affut de nouvelles tendances, il lance en 1970 et sur ses propres deniers, le magazine détonnant Actuel, fer de lance de la "free press" à la française. Drogue, rock, écologie, libération sexuelle, minorités et communautés, reportages "décalés" sont les sujets favoris du journal phare de la génération post-68. En 1975, Bizot saborde Actuel en pleine gloire, par "lassitude", avant de le faire renaître de 1979 à 1994. En 1981, ce pionnier des radios libres fonde Radio Nova, qui diffuse tous les types de musiques et fait découvrir les musiques du monde, alors dénommées "sono mondiale".

Bizot se targuait d'être un découvreur de talents : Frédéric Taddei, Philippe Vandel, Edouard Baer, Ariel Wizman ou encore Jamel Debbouze ont été lancés par le patriarche de la "maison Nova".

Comment permettre à chacun de mieux s'informer ?

Participez à la consultation initiée dans le cadre du projet européen De facto sur la plateforme Make.org. Franceinfo en est le partenaire

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Médias

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.