Cet article date de plus de sept ans.

L'homme d'affaires François Moulias remplace Nicolas Demorand à la tête de "Libération"

Selon Puremedia.com, François Moulias, nommé membre du directoire en janvier dernier, prend la direction du quotidien, actuellement en grandes difficultés. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La une de "Libération", en crise, le 8 février 2014. (PIERRE ANDRIEU / AFP)

De numéro trois, l'homme d'affaires François Moulias passe numéro un. Selon Puremedia.comce très proche de l'actionnaire Bruno Ledoux remplace le journaliste Nicolas Demorand à la tête de Libération, jeudi 20 février. Sa nomination doit être officialisée au cours d'un comité d'entreprise, mais les salariés dénoncent d'ores et déjà "un putsch", selon le site spécialiste de l'actualité des médias. 

En crise depuis plusieurs semaines, Libération, dont l'avenir financier est très sombre, voit journalistes et actionnaires se diviser sur l'avenir éditorial du quotidien. Régulièrement pointé du doigt par les journalistes, Nicolas Demorand, directeur de la publication et coprésident du directoire du journal, avait annoncé sa démission, jeudi 13 février après trois années passées rue Béranger. 

Par ailleurs, selon Ozap, Pierre Fraidenraich, ex-patron d'i-Télé et actuellement à Canal+, a été nommé au conseil de surveillance du quotidien.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Crise à Libération

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.