Cet article date de plus de cinq ans.

Crise à i-Télé : les ministres Myriam El Khomri et Audrey Azoulay recevront la direction de Canal+ lundi

La rédaction de la chaîne d'information est en grève depuis 24 jours, un record dans l'audiovisuel privé.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un rassemblement de soutien à la rédaction d'i-Télé organisé devant le siège de la chaîne, à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), le 19 octobre 2016. (MAXPPP)

Le gouvernement veut tenter de régler la crise à i-Télé. La ministre du Travail, Myriam El Khomri, et la ministre de la Culture et de la Communication, Audrey Azoulay, recevront, lundi, la direction du groupe Canal+, maison mère de la chaîne d'information. Le ministère du Travail l'a indiqué, jeudi 10 novembre. 

Quelques heures après cette annonce, les grévistes d'i-Télé ont voté la poursuite du mouvement à 82%, avec 74 voix pour, 11 abstentions et 5 contre. La grève est prolongée jusqu'à lundi midi. Les salariés entameront alors leur cinquième semaine de grève.

El Khomri veut trouver une issue "très vite"

Mercredi, Audrey Azoulay a appelé la direction de la chaîne à tenir ses "engagements" d'indépendance de la rédaction, au 24e jour de grève, la plus longue de l'histoire de l'audiovisuel privé. La direction a fait des propositions, mais le désaccord persiste avec les salariés. 

Myriam El Khomri a pour sa part souhaité rencontrer la direction "le plus rapidement possible" pour trouver "très vite" une issue au conflit, après avoir reçu lundi les syndicats d'i-Télé, qui réclament une médiation sociale.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Crise à i-Télé

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.