Dans son premier numéro en allemand, "Charlie Hebdo" caricature Merkel à l'envi

L'hebdomadaire satirique se risque à exporter son humour. Sa principale cible pour ce premier numéro publié outre-Rhin ? La chancelière allemande.

La une du premier numéro allemand de Charlie Hebdo, sorti le premier décembre 2016.
La une du premier numéro allemand de Charlie Hebdo, sorti le premier décembre 2016. (LINO MIRGELER / DPA)

Angela Merkel nue, en chaise à porteurs, en Fidel Castro ou coiffée d'une saucisse : les Allemands ont pu découvrir, jeudi 1er décembre, la première version étrangère du journal satirique français Charlie Hebdo. Un numéro largement consacré à la chancelière allemande, qui a annoncé le 20 novembre qu’elle serait candidate à un quatrième mandat.

En une de cette édition, on voit la chancelière affalée sur une rampe hydraulique. "VW soutient Merkel", peut-on lire tandis qu'un salarié de Volkswagen déclare : "Un nouveau pot d'échappement et c'est reparti pour quatre ans"La deuxième page est entièrement consacrée à la chancelière avec neuf dessins la présentant dans diverses postures et un titre : "Plus que quatre ans pour l'aimer".

De gauche à droite et de haut en bas, il est écrit : "Peuple oublié, fais confiance au soldat Merkel", puis au-dessus de la chancelière dans une position de volatile couvant des migrants : "Merkel, la femme qui a des œufs : 1,5 million environ."  Angela Merkel est également dessinée nue sur le drapeau de l'Union européenne, avec pour légende : "Le dernier bastion du monde libre".

"La puissance d’une Mercedes"

Plus bas, un dessin affiche un slogan reprenant le surnom d'Angela Merkel : "Vote 'Mutti' [maman] ! Sinon va au coin !" La chancelière est aussi comparée à Fidel Castro, "Merkel, chancelière maxima. Un mandat pour cinquante ans." Puis sur une chaise à porteurs : "Merkel au top." "Plus-haut !"

Dans la dernière rangée de dessins, Merkel est grimée en choucroute avec le slogan "Non à une journée végétarienne, oui au régime Merkel". Puis, elle est comparée à un ancien chancelier : "16 ans. Merkel aussi forte de Kohl. "Non ! comme Honecker", rétorque-t-elle, en référence à l'ancien dirigeant de l'Allemagne de l'Est.

Enfin, les dessinateurs de Charlie Hebdo proposent une dernière affiche pour sa campagne. Avec comme slogan : "Un look de Trabant [la voiture culte de l'Allemagne de l’Est], la puissance d’une Mercedes."

"Quand deux brasseuses de haine se rencontrent"

Un article du journal est aussi consacré aux idées d'extrême droite en France et en Allemagne. Celui-ci est illustré par un dessin de Marine Le Pen et de Frauke Petry, porte-parole du parti Alternative pour l'Allemagne. Au-dessus des deux femmes est inscrit "Quand deux brasseuses de haine se rencontrent".

"Garanti sans croix gammée ni casque à pointes"

Dans ce premier numéro allemand, "garanti sans croix gammée ni casque à pointes", l'éditorial est signé par le rédacteur en chef de Charlie Hebdo, Gérard Biard, et Minka Schneider, la rédactrice en chef de la version allemande. Il commence par quelques mots en français : "Chers amis allemands, nous sommes heureux..."

"L'humour est partout, même en Allemagne", a plaisanté l'actuel directeur de la publication, Riss, dans un entretien à la chaîne allemande de télévision ARD cette semaine. Il espère d'ailleurs recevoir à l'avenir des contributions de dessinateurs allemands.