Cet article date de plus de douze ans.

Amazon roulerait-il pour Big Brother ?

Le PDG d'Amazon, Jeff Bezos, s'excuse d'avoir supprimé sans prévenir 1984 de G.Orwell des livres électroniques Kindle
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le PDG d'Amazon, Jeff Bezos, s'excuse d'avoir supprimé sans prévenir 1984 de G.Orwell des livres électroniques KindleLe PDG d'Amazon, Jeff Bezos, s'excuse d'avoir supprimé sans prévenir 1984 de G.Orwell des livres électroniques Kindle

Jeff Bezos a essuyé un tollé après avoir décidé la semaine dernière la suppression, curieuse et immédiate, de deux ouvrages de George Orwell: le célèbre 1984 et La ferme des animaux.

La forte charge symbolique du roman 1984 dénonçant les totalitarismes a soulevé des interrogations sur les méthodes d'Amazon concernant son livre électronique Kindle.

Les utilisateurs du fameux livre électronique ont ainsi appris à leur dépend qu'Amazon pouvait gérer à distance tous les appareils Kindle et supprimer n'importe quel contenu quand bon lui semble. Dès lors, le lien logique avec les méthodes totalitaires dénoncées par George Orwell dans son chef-d'oeuvre était établi dans la tête des lecteurs furieux.

Amazon dénonce un viol des droits d'auteur
Pour expliquer le retrait des deux romans, l'entreprise de commerce électronique américaine explique que les ouvrages avaient été téléchargés par un éditeur qui n'avait pas de droits de reproduction et ont donc été retirés. "Nous avons supprimé les copies illégales de nos systèmes et des équipements des clients et nous avons remboursé les clients", a affirmé un porte-parole d'Amazon, Drew Herdener.

Vendredi, le PDG d'Amazon, Jeff Bezos, a présenté ses excuses : "Nous nous excusons de la façon dont nous avons réglé la question d'exemplaires illégaux de 1984 et d'autres romans sur le Kindle. Notre "solution" à ce problème a été stupide, irréfléchie, et douloureusement incompatible avec nos principes".

Dernière note positive, le porte-parole d'Amazon a précisé que le système serait modifié afin qu'à l'avenir les livres ne soient plus effacés électroniquement de cette manière.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Médias

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.