L’unanimité à l’Assemblée nationale contre le gaspillage alimentaire

L'Assemblée nationale a voté jeudi soir, à l'unanimité, des mesures contre le gaspillage alimentaire. Il s’agit d’empêcher les magasins de jeter la nourriture et de favoriser sa distribution.

(Les députés votent des mesures contre le gsapillage alimentaire © MaxPPP)

Il sera bientôt interdit aux distributeurs du secteur alimentaire de rendre les produits invendus impropres à la consommation. Trois amendements du socialiste Guillaume Garot ont été votés à l’unanimité dans le cadre de la nouvelle lecture du projet de loi sur la transition énergétique. Des députés de la majorité comme de l’opposition avaient signé en faveur de cette initiative, très attendue par les associations s’occupant des plus démunis.

A LIRE AUSSI ►►►Gaspillage alimentaire : un combat à la portée de tous

A la poubelle les mauvaises habitudes

Les distributeurs devront avant tout s'efforcer de prévenir tout gaspillage. Si des produits invendus leur restent sur les bras, ils devront les donner à des associations. Ils pourront aussi les céder pour l'alimentation animale ou la fabrication de compost pour l'agriculture ou encore la valorisation énergétique.

Les magasins de plus de 400 mètres carrés seront obligés de signer une convention avec une association caritative. Les produits de distributeurs dits de "sous marque" seront autorisés au don, alors qu’ils sont actuellement voués à la destruction.

Plusieurs parlementaires ont travaillé ces derniers mois sur cette question du gaspillage. L’aboutissement a été salué le conseiller municipal de Courbevoie divers droite, Arash Derambarsh, qui a distribué cet hiver des invendus. L’élu parle d’ "un jour historique " avec ce vote intervenu à l’Assemblée nationale.

"On préfère mettre de l’eau de javel sur les invendus" : Arash Derambarsh, élu à Courbevoie
--'--
--'--

Le conseiller municipal de Courbevoie avait réuni quelque 200.000 signatures "pour dire stop au gâchis alimentaire" .