Cet article date de plus de huit ans.

L’Insee annonce une baisse de la consommation des ménages en novembre

La consommation des ménages a baissé de 1,1% en novembre, selon l’Institut national de la statistique et des études économiques. Les raisons évoquées sont diverses, notamment le coût de l’énergie, la clémence du climat et les attentats du 13 novembre.
Article rédigé par Patrick Lelong
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
  (Les dépenses alimentaires sont légèrement en hausse © MaxPPP)

L'Insee a annoncé une baisse de la consommation des ménages au mois de novembre. Une baisse de 1,1%. C'est le recul le plus important depuis janvier 2014. Elle intervient après une autre baisse d’octobre qui avait été annoncée à 0,7% mais finalement révisée à 0,2%. La raison principale de cette baisse de consommation est le prix du pétrole qui est à son niveau le plus bas depuis sept ans. Ce qui a une incidence directe sur le prix du fuel. La douceur du climat explique aussi la baisse de consommation des ménages. Les dépenses en énergie ont baissé de 5,6%.

Les Français chauffent moins leur habitat et se couvrent moins. Ce qui fait reculer les dépenses d’habillement d’environ 4,7%. L’Insee ajoute que les attentats du 13 novembre pourraient avoir une incidence sur la baisse de consommation des ménages, mais dans une moindre mesure. Du côté des hausses, les dépenses alimentaires et en biens durables sont légèrement en progression. L’institut prévoit, en anticipant les résultats de décembre, une consommation des ménages à 0,2% du PIB contre 0,4% initialement prévue.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.