Compteurs Linky : bientôt une surtaxe pour les derniers réfractaires

Publié Mis à jour
Compteurs Linky : bientôt une surtaxe pour les derniers réfractaires
France 3
Article rédigé par
A.-C. Roth, F. Bohn, C. Apiou - France 3
France Télévisions

Les opposants au controversé compteur Linky ont perdu une bataille judiciaire, lundi 9 mai. À partir de 2025, les près de 4 millions de foyers qui refusent son installation pourraient payer une surtaxe.

Son opposition au compteur Linky, Henri Baulan, délégué régional de l’association Robin des Toits, l’affiche en gros à l’entrée de sa maison. Pour lui, le compteur connecté Linky est à la fois nocif, car il émet trop d’ondes, et intrusif, car il suit en temps réel la consommation du foyer. Comme tous les récalcitrants, Henri Baulan devra bientôt s’acquitter d’une surtaxe de 50 euros environ chaque année. 

2 000 plaintes ont été déposées contre Linky

Selon Enedis, qui gère le réseau, c’est le coût du déplacement d’un technicien pour relever les vieux compteurs. Ce serait, selon Henri Baulan, "avant tout un moyen d’inciter les gens qui ne veulent pas de compteur capteur Linky à en adopter un, un peu à leur corps défendant". Depuis son lancement il y a six ans, 2 000 plaintes ont été déposées contre Linky. Aujourd’hui, 10 % des clients d’Enedis ne sont pas équipés de compteur Linky.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.