Compteurs Linky : Enedis interdit d'entrer dans les domiciles sans autorisation

Le tribunal administratif de Toulouse a confirmé mardi l'interdiction pour Enedis d'entrer dans les appartements et les maisons sans accord des propriétaires ou des occupants pour installer un compteur Linky. 

Le tribunal administratif de Toulouse a confirmé l\'interdiction pour Enedis d\'entrer dans les logements sans autorisation pour installer un compteur Linky.
Le tribunal administratif de Toulouse a confirmé l'interdiction pour Enedis d'entrer dans les logements sans autorisation pour installer un compteur Linky. (DAMIEN MEYER / AFP)

Les employés d'Enedis ne peuvent pas entrer dans les maisons ou les appartements sans autorisation pour installer les compteurs Linky. Le tribunal administratif de Toulouse a confirmé mardi 12 septembre cette interdiction d'entrer dans les logements sans accord des propriétaires ou des occupants, rapporte un journaliste de franceinfo à Toulouse.

Le tribunal répondait à une saisine du préfet de Haute-Garonne en référé, après que le maire de Blagnac, près de Toulouse, a pris un arrêté le 16 mai dernier pour réglementer la pose des compteurs Linky.

Il souhaitait ainsi garantir aux usagers la liberté d'exercer leur choix à titre individuel et sans pression pour deux choses : l'accès à leur logement ou propriété et la transmission des données collectées à des tiers partenaires commerciaux de l'opérateur.