Cet article date de plus de douze ans.

Les prix des billets TGV vont augmenter fin janvier dans une propension légèrement supérieure à l'inflation

C'est ce qu'a annoncé dimanche soir Guillaume Pépy, le président de la SNCF, au Grand Jury RTL/LCI/Le Figaro."Il s'agira d'une hausse raisonnable, soit l'inflation plus quelque chose", a déclaré M. Pépy.
Article rédigé par France2.fr avec agences
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min
Un TGV (AFP)

C'est ce qu'a annoncé dimanche soir Guillaume Pépy, le président de la SNCF, au Grand Jury RTL/LCI/Le Figaro.

"Il s'agira d'une hausse raisonnable, soit l'inflation plus quelque chose", a déclaré M. Pépy.

Le président de la SNCF a souligné que d'après une étude officielle, le TGV français était "le moins cher en Europe". Il a reconnu que le système de tarification était "complexe", mais a mis en avant qu'un gros effort d'information avait été fait vis-à-vis des voyageurs.

"Ce système est devenu 100% transparent", a-t-il dit en donnant deux conseils pour payer son billet moins cher: s'y prendre à l'avance pour acheter son billet, et avoir une carte SNCF, comme la carte Senior, la carte Escapades ou la carte pour les jeunes.

Le gouvernement a concédé en octobre à la SNCF la possibilité de fixer plus librement les tarifs de ses TGV, en contrepartie notamment du financement par la compagnie de liaisons déficitaires qu'elle est tenue d'assurer au nom du service public

Fin 2010, le secrétaire d'Etat aux Transports, Thierry Mariani, s'était dit favorable à une hausse "tout à fait raisonnable", tenant compte de l'inflation, des prix des billets de trains, ceux-ci devant en outre financer l'entretien et la remise à niveau du réseau ferré. Dans la foulée, le président de la SNCF s'était engagé à limiter la hausse des tarifs TGV, afin qu'ils restent "accessibles à tous".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Éco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.