Les jouets vidéo, cartons de Noël

Quels jeux choisir pour Noël et quels sont les jeux qui ont marqué cette année 2015. Jean Zeid, notre spécialiste jeu vidéo, a fouillé la hotte du père Noël et il a trouvé le carton de la saison chez les enfants surtout : le jouet vidéo.

(Un personnage Skylander à la parade de Thanksgiving de New York cette année. © Maxppp)

Moitié figurine moitié jeu vidéo, les jouets vidéo cartonnent depuis 2011, depuis l’arrivée des Skylanders, première franchise pour enfants sur consoles tout simplement. Plus de trois milliards de dollars de revenus dans le monde, 240 millions de figurines vendues. L’épisode 2015 s’appelle “Skylanders Superchargers ” avec une nouveauté de taille : l’arrivée de véhicules eux-aussi transposés en figurines. Une réussite.

En 2013, Disney Infinity débarque pour concurrencer Skylanders avec des licences phares comme Pirates des Caraïbes ou la Reine des neiges. Le tout récent Disney Infinity 3.0 invite les jeunes joueurs dans l’univers de Star Wars avec des figurines de Chewbacca et Dark Vador, succès garanti.

En 2014, Nintendo veut en croquer et sort ses Amiibo avec en tête d’affiche Mario et autre Zelda. Gros succès en France avec 450.000 figurines vendues dès la première salve. Un carton. 

Enfin, dernier invité de ce secteur en ébullition, c’est Lego qui rentre dans la danse avec Lego Dimensions et un mélange détonnant de sagas : on passe de Scooby-Doo à Retour vers le Futur en passant par Lego Movie ou SOS Fantômes . Ici le magicien d’OZ rencontre Batman.

Prix élevés

C’est sûr que ces jouets vidéo en demande beaucoup surtout aux portefeuilles des parents. Skylanders, Disney Infinity, Lego ou Amiibo, le principe des jouets vidéo est simple : il suffit de poser une petite figurine bien réelle sur une base fournie avec le pack de démarrage pour voir apparaître cette même figurine à l’écran, directement dans le jeu vidéo. Pack de démarrage géralement autour de 50 euros mais ça monte jusqu’à 90 euros pour les Lego car tout y est à construire, à l’ancienne. C’est vraiment génial mais ça fait mal à la Carte bleue.

Autre souci, tous ces jeux se base sur le fait de collectionner toutes les figurines d’une saga, et là, la note peut monter sévèrement. Un magazine américain a évalué à 800 dollars le prix pour acquérir l’ensemble de la collection Lego à venir. Pour les autres licences, on est proche des 300 euros.

Les consoles toujours dans la course

La fin d’année est pléthorique en jeux. Si vous aimez le foot, il y a les très bons PES 2016 et FIFA 2016, pour l’heroix fantasy il y a le superbe The Witcher III, un des grands jeux de l’année. Et puis, actualité cinématographique oblige, il y a aussi Star Wars Battlefront.

Star Wars Battlefront qui est l’adapation en jeux vidéo des batailles qui ont marqué les trois premiers volets de la saga  : de la Guerre des étoiles au Retour du Jedi , des forêts de Endor au glacier de Hoth, la bataille qui ouvrait L’Empire contre attaque . Alors attention, c’est un jeu multijoueur, c’est  à dire que non seulement, on ne fait que tirer partout mais en plus les adversaires étant de vrais humains, on reste pas très longtemps sur le champs de bataille. Vous n’allez pas revivre l’aventure Star Wars mais la guerre selon Star Wars .

La Wii U grande perdante

La Wii U de Nintendo, seulement 10 millions de machines vendu malgré de très bons jeux, malgré Mario Kart ou Super Smash Bros ou cette année Splatoon et Sumer Mario Maker qui vous tranforme en concepteur de jeu. Mais on est loin, très loin du carton de la Wii et ses 100 millions de machines écoulées dans le monde. D'ailleurs une bonne idée pour Noël en famille, acheter une Wii, ça vaut une vingtaine d’euros en occasion. En achetant à côté un Mario Kart, Un Just Dance et sur Mario Party, ça fera d'excellents jeux de société numériques à pas cher.