Le plan Renault volontariat

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Le plan Renault volontariat a été mise en place entre 2008
et 2009. Il s’agit d’un plan de départ volontaire qui concernait alors l’ensemble
du groupe Renault. De facto, ce sont les salariés de Sandouville qui ont été
les plus nombreux à l’adopter.

En tout, 1.350 personnes avaient quitté l’usine de
Sandouville dans le cadre de ce PRV qui prévoyait un total de 4.000 départs
dans la maison mère en France et 2.000 autres dans les filiales françaises et
européennes du groupe.

En décembre dernier, le Parlement européen et le Conseil des
ministres de l’Union européenne ont accepté de débloquer une aide de 24,5
millions d’euros pour Renault. Une somme attribuée au titre des dépenses
engagées par Renault pour reclasser les salariés partis dans le cadre du PRV.