Cet article date de plus de treize ans.

Le moral des consommateurs français s'est dégradé en juin pour le cinquième mois consécutif, selon l'Insee

Selon l'enquête mensuelle de conjoncture auprès des ménages publiée mardi par l'Insee, l'indicateur résumé de l'opinion des ménages sur la situation économique a reculé d'un point à -39, pour s'établir à son plus bas niveau depuis mai 2009.Le chiffre de cet indicateur est en baisse de neuf points depuis janvier.
Article rédigé par France2.fr avec Reuters
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min
Selon l'Insee, l'opinion des ménages sur leur situation financière passée et future est stable. (Getty Images / B2M Productions)

Selon l'enquête mensuelle de conjoncture auprès des ménages publiée mardi par l'Insee, l'indicateur résumé de l'opinion des ménages sur la situation économique a reculé d'un point à -39, pour s'établir à son plus bas niveau depuis mai 2009.

Le chiffre de cet indicateur est en baisse de neuf points depuis janvier.

L'enquête a été réalisée auprès d'environ 2.000 ménages du 29 mai au 17 juin en pleine période d'élaboration de la réforme des retraites et d'annonces gouvernementales sur l'assainissement des comptes publics mais avant la contreperformance des Bleus au Mondial.

Selon l'Insee, l'opinion des ménages sur leur situation financière passée et future est stable, de même que leur opinion sur l'opportunité de faire des achats importants.

En revanche, les perspectives d'évolution du niveau de vie en France continuent leur baisse entamée depuis le début de l'année (-2 points par rapport à mai, -19 points depuis janvier).
De plus, les ménages pensent à nouveau que le niveau de vie passé en France a reculé (-3 points par rapport à mai, après quatre mois de stabilité).

Ils sont plus nombreux qu'en mai à anticiper une augmentation du chômage (+5 points). Après être passé de 8 à 89 points entre janvier 2008 et juin 2009, ce solde a baissé et se maintient depuis lors autour de 65 points, largement au-dessus du niveau moyen sur longue période (33 points).

En juin, les ménages estiment que l'inflation passée est restée stable. En revanche, leurs anticipations en matière d'inflation sont en légère baisse pour la première fois depuis un an (-1 point).

L'opinion des ménages sur leur situation financière actuelle baisse légèrement en juin (-1 point) mais reste supérieure à sa moyenne de long terme.

Les ménages jugent également que leur capacité à épargner dans les mois à venir se dégrade un peu. En parallèle, ils pensent que le moment est moins opportun pour épargner qu'en mai (-2 points).

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.