Cet article date de plus de douze ans.

La SNCF déficitaire en 2009, selon Guillaume Pépy

La SNCF sera déficitaire en 2009, après avoir perdu quelque 500 millions d'euros sur les six premiers mois de l'année
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Guillaume Pepy, le 20 février 2008 au conseil d'administration de la SNCF. (© AFP)
La SNCF sera déficitaire en 2009, après avoir perdu quelque 500 millions d'euros sur les six premiers mois de l'annéeLa SNCF sera déficitaire en 2009, après avoir perdu quelque 500 millions d'euros sur les six premiers mois de l'année

Il s'agit de la première perte depuis six ans, a annoncé mardi son président Guillaume Pepy.

La SNCF, plombée par la crise, notamment dans le fret, a annoncé fin août avoir enregistré sa première perte nette semestrielle depuis 2003, à 496 millions d'euros.

"Pour l'année 2009, la SNCF sera en pertes", a déclaré guillaume Pepy sur Europe 1, sans fournir d'évaluation plus précise. "On a perdu 500 millions d'euros au premier semestre. Il faudrait qu'on fasse 500 millions de bénéfices pour être à zéro". "On ne fera pas 500 millions de bénéfices. On est en septembre. On ne peut pas encore donner le chiffre de l'année", a-t-il ajouté.

Le groupe avait déjà vu son bénéfice net divisé par deux en 2008 sous l'effet de la crise, à 575 millions d'euros.

Alors qu'il ne représente que 6% du chiffre d'affaires du groupe, le fret avait contribué à hauteur de 65% à cette perte, avec un résultat net négatif de 323 millions d'euros au premier semestre. La SNCF prévoit des pertes de 600 millions d'euros en 2009 pour son fret, en difficulté chronique et soumis à la concurrence depuis 2006.

Le groupe a annoncé la semaine dernière qu'il allait investir un milliard dans cette activité dans le cadre d'un nouveau plan fret mis en oeuvre d'ici 2015, sans chiffrer ses conséquences sur l'emploi. Les syndicats craignent quelque 6.000 suppressions de postes. Cette enveloppe s'ajoute aux 7 milliards d'investissements en faveur du fret ferroviaire d'ici 2020, annoncés la semaine dernière par le gouvernement.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Eco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.