Cet article date de plus de neuf ans.

"La France est un coffre-fort à idées" pour Nicolas Dufourcq, directeur de la BPI

Nicolas Dufourq, le directeur général de la Banque publique d'investissement (BPI), était l'invité de France Info jeudi matin. Il évoque avec Raphaëlle Duchemin, le financement des petites et moyennes entreprises et la réussite du préfinancement du CICE (crédit d'impôt compétitivité emploi).
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

La Banque publique d'investissement
(BPI) est l'outil de François Hollande pour développer
les petites et moyennes entreprises. Car c'est là que se trouve l'avenir de la France,
selon Nicolas Dufourcq, le directeur général de la BPI. Invité de France Info
ce jeudi, il a estimé qu'elles vont devenir LE modèle. La PME "fera
l'entreprise de 2030
".

Tous les secteurs d'activités
doivent être aidés selon Nicolas Dufourcq, "je vois une quarantaine d'entrepreneurs
par semaine
", confie-t-il, "et sans cesse je me dis : cette
entreprise-là et cet entrepreneur-là ont décidé de partir à l'attaque des
géants, c'est ceux-là qui sont en train de faire la France de 2030
". Il
cite en exemple de nombreuses PME et admet : "On
n'imagine pas à quel point la France est un coffre-fort à idées
".

"Pour les
entreprises françaises, la solution, c'est l'international car c'est là que
sont les ressources de croissance"

Mais en temps de crise, pour
développer ses idées, il faut d'abord résoudre les problèmes de trésorerie. La
réponse pour Nicolas Dufourcq, c'est la BPI, "les chefs d'entreprises doivent
discuter de leurs besoins de trésorerie, de crédits d'investissements et d'ouverture
du capital avec BPI
".

Nicolas Dufourcq rappelle que le CICE, le crédit d'impôt
compétitivité emploi à 4%, est un bon outil pour développer les entreprises. D'autant qu'il y a maintenant un "préfinancement"
du CICE, qui permet aux entreprises d'avoir du cash "dans les jours qui
viennent
". La BPI traite "100 dossiers de préfinancement du CICE
par jour
", assure Nicolas Dufourcq, "on va passer à 200 par jour ".
Avec cet outil, la Banque publique d'investissement devrait dépasser 800
millions d'euros de crédits cette année. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Éco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.