La firme à la pomme a devancé l'entreprise de Bill Gates en terme de capitalisation boursière

L'entreprise créée par Steve Jobs, en progressant encore à la bourse mercredi, a affiché une capitalisation boursière de 225,1 milliards de dollars, devant Microsoft dont la valorisation s'établissait à 222,7 milliards.Surfant sur les succès de l'Ipod, de l'Iphone (et de l'Ipad ?), l'action Apple vaut aujourd'hui dix fois plus qu'il y a dix ans.

Steve Jobs (8 avril 2010)
Steve Jobs (8 avril 2010) (AFP/JUSTIN SULLIVAN)

L'entreprise créée par Steve Jobs, en progressant encore à la bourse mercredi, a affiché une capitalisation boursière de 225,1 milliards de dollars, devant Microsoft dont la valorisation s'établissait à 222,7 milliards.

Surfant sur les succès de l'Ipod, de l'Iphone (et de l'Ipad ?), l'action Apple vaut aujourd'hui dix fois plus qu'il y a dix ans.

Microsoft, dont le système d'exploitation équipe pourtant plus de 90% des PC, n'a, lui, pas réussi à égaler le rythme de croissance des années précédentes. Preuve du manque de succès de Microsoft sur les nouveaux vecteurs de croissance (mobiles, internet) son action affiche une baisse d'environ 18% par rapport à il y a dix ans.

La firme de Cupertino, siège d'Apple, est désormais la deuxième plus importante société de l'indice Standard & Poor's-500 en terme de capitalisation boursière derrière le géant pétrolier ExxonMobil.

voir aussi:
-
-