La consommation des ménages en produits manufacturés a chuté de 1,8% en avril, a annoncé l'Insee mardi

Elle avait déjà baissé de 1% en mars. Ce repli est "imputable en grande partie à la forte baisse des achats d'automobiles (-10,2%, après -2,1% en mars)", explique l'Insee.Des achats qui ne sont plus dopés par la prime à la casse, qui a pris fin au 1er janvier.

(AFP)

Elle avait déjà baissé de 1% en mars. Ce repli est "imputable en grande partie à la forte baisse des achats d'automobiles (-10,2%, après -2,1% en mars)", explique l'Insee.

Des achats qui ne sont plus dopés par la prime à la casse, qui a pris fin au 1er janvier.

Dans le détail, les dépenses en biens durables ont reculé fortement en avril (-6,3%, après -1,2% en mars), selon l'Institut national de la statistique.

Les achats en équipement du logement ont également baissé en avril (-1,5%, après -0,6% en mars).

En avril, les achats de textile-cuir ont aussi diminué légèrement (-0,5%), après la baisse plus marquée du mois de mars (-4,2%).

Autre baisse notable: la consommation en énergie (-3,2%, après -0,7% en mars). En particulier, les dépenses en produits pétroliers (gaz, carburants et fioul) ont reculé nettement (-3,4% après -1,2%). Celle-ci peut s'expliquer par un climat plutôt doux en avril.

En revanche, les dépenses de consommation en autres produits fabriqués ont augmenté en avril (+0,2%) après une hausse de 0,3% en mars.

La consommation en produits alimentaires a aussi progressé (+0,8% après -0,7% en mars).