Cet article date de plus de dix ans.

La consommation des ménages en produits manufacturés a augmenté de 1% en 2010, a annoncé l'Insee mardi

L'année s'est terminée sur une hausse de 0,6% en décembre grâce au secteur automobile, avant la disparition de la prime à la casse.Le dernier trimestre de 2010 a vu une augmentation de 1,9% par rapport au précédent, après une hausse trimestrielle de 1,2%.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le mondial de l'auto à Paris, octobre 2010 (Miguel Medina)

L'année s'est terminée sur une hausse de 0,6% en décembre grâce au secteur automobile, avant la disparition de la prime à la casse.

Le dernier trimestre de 2010 a vu une augmentation de 1,9% par rapport au précédent, après une hausse trimestrielle de 1,2%.

Cette fin d'année en fanfare est essentiellement due aux ménages qui ont voulu profiter de la prime à la casse avant qu'elle ne disparaisse au 1er janvier: les dépenses en automobiles ont bondi de 8,6% en décembre après 14,1% en novembre, ce qui donne une progression trimestrielle de 15,4%.

En revanche, les dépenses en équipement du logement ont baissé légèrement en décembre (-0,5%), notamment en raison du recul des achats de meubles. Sur l'ensemble du trimestre, la hausse est de +0,5%, et sur l'ensemble de l'année elle reste très dynamique (+7,1%).

En décembre, les achats de produits en textile et cuir ont diminué de 1%, après avoir grimpé de 2,7% en novembre. Sur l'ensemble du quatrième trimestre, ils ont reculé de 0,9% (après une hausse très forte de 4,5% au trimestre précédent). Au total, en 2010, ce secteur renoue avec la croissance (+1,8%) après deux années de recul.

Les dépenses en autres produits manufacturés ont reculé de 0,9% en décembre, freinées notamment par la quincaillerie et le bricolage. Ce poste de consommation est resté stable sur l'année.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Eco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.