Cet article date de plus de dix ans.

L'emploi salarié marchand a augmenté de 0,2% au deuxième trimestre, a confirmé l'Insee jeudi

"La moindre vigueur de la croissance économique attendue au second semestre ne permettrait pas à l'emploi hors intérim de rebondir véritablement", prévient cependant Pôle Emploi.Pour 2011, Pôle Emploi table sur 76.000 créations nettes d'emplois salariés (+0,5% par rapport à 2010) et sur 83.000 créations nettes pour l'emploi total (+0,3%).
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Evolution du nombre d'emplois salariés de l'ensemble des secteurs en France (AFP)

"La moindre vigueur de la croissance économique attendue au second semestre ne permettrait pas à l'emploi hors intérim de rebondir véritablement", prévient cependant Pôle Emploi.

Pour 2011, Pôle Emploi table sur 76.000 créations nettes d'emplois salariés (+0,5% par rapport à 2010) et sur 83.000 créations nettes pour l'emploi total (+0,3%).

L'emploi salarié marchand a augmenté de 0,2% au deuxième trimestre 2010, a annoncé l'Insee confirmant ainsi le chiffre provisoire publié le 13 août. L'institut a fait état de 26.200 créations nettes d'emplois salariés au deuxième trimestre (+0,1% sur trois mois, 0% sur un an).

La France comptait donc fin juin 17,79 millions de salariés dans l'ensemble des secteurs (hors agriculture et emploi public des secteurs non marchands).

Hors intérim, l'emploi salarié marchand "marque le pas" comparé au premier trimestre et "baisse encore légèrement" sur un an (-27.300 postes).

L'emploi selon les secteurs

L'emploi dans les services a augmenté de 0,4% au deuxième trimestre, soit 47.400 postes créés, avec une hausse de 5,3% (27.600) postes pour l'intérim, selon l'Insee. Dans la construction, l'emploi salarié s'est en revanche tassé de 0,4% avec 6.200 postes perdus et le recul s'est poursuivi dans l'industrie avec un solde net de 17.200 postes détruits, soit une baisse de 0,5%.

"Hors intérim, l'emploi marque le pas (-3600 postes au deuxième trimestre, après une légère hausse au premier trimestre de 6.800 postes)", relève l'Insee dans un communiqué.

L'emploi hors intérim a cessé de se contracter au deuxième trimestre pour la première fois depuis le troisième trimestre 2008, estime en revanche Pôle Emploi dont les chiffres ne correspondant pas à ceux de l'Insee en raison d'un champ statistique différent.

Au total, le nombre de salariés dans les secteurs concurrentiels au sens de Pôle Emploi ressort à 16.408.400 à fin juin, en hausse de 0,3% sur un an (+45.000 postes).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Eco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.