L'agence de notation Fitch a abaissé vendredi d'un cran la note de la dette de l'Espagne

"La dégradation reflète l'opinion que le processus d'ajustement vers un niveau plus bas d'endettement privé et extérieur va matériellement réduire le taux de croissance de l'économie espagnole", selon l'agence qui prive l'Espagne de la meilleure note possible "AAA", la rabaissant à "AA+".Conséquence, Wall Street a terminé en recul de 1,22%.

"La dégradation reflète l'opinion que le processus d'ajustement vers un niveau plus bas d'endettement privé et extérieur va matériellement réduire le taux de croissance de l'économie espagnole", selon l'agence qui prive l'Espagne de la meilleure note possible "AAA", la rabaissant à "AA+".

Conséquence, Wall Street a terminé en recul de 1,22%.

"Fitch anticipe que le processus d'ajustement économique sera plus difficile et prolongé que pour d'autres économies notées +AAA+. C'est pourquoi l'agence a dégradé l'Espagne", poursuit Fitch.

Frappée par l'éclatement de la bulle immobilière, l'Espagne est entrée en récession fin 2008 et peine à renouer avec la croissance. Le PIB a progressé d'un modeste 0,1% au premier trimestre par rapport au quatrième de 2009 et le gouvernement prévoit une contraction de 0,3% de l'activité sur l'ensemble de l'année.

Les agences de notation, souvent mises en cause pour leur rôle supposé dans la crise, permettent aux créanciers de s'informer sur les capacités financières des emprunteurs. L'agence de notation Standard & Poor's avait réduit la note de l'Espagne de "AA+" à "AA" le 28 avril, estimant que les mauvaises perspectives de croissance à moyen terme allait saper la réduction des déficits publics.

Fitch a fait cette annonce alors que l'Espagne vient de voter un ...qui ne devrait pas aider le pays à retrouver la voie de la croissance.

Si la dette publique espagnole est inférieure à celle de nombreux pays de la zone euro, évoluant aux alentours de 55% du PIB, celle du secteur privé, familles, entreprises, banques, est bien plus lourde, se montant à 178% du PIB selon Standard & Poor's.