INFO FRANCEINFO. GM&S : la famille Frey a déposé un dossier de reprise de l'usine qui conserverait 240 salariés

La famille Frey, qui a fait fortune dans l'immobilier commercial, a déposé un dossier de reprise de l'usine GM&S, dans la Creuse, menacée de liquidation judiciaire.

Manifestation des salariés de GM&S le 23 mai 2017 à Poitiers.
Manifestation des salariés de GM&S le 23 mai 2017 à Poitiers. (STEPHANE LEFEVRE / MAXPPP)

La famille Frey a déposé un dossier de reprise de l'usine GM&S de La Souterraine, dans la Creuse, actuellement en redressement judiciaire. Jean-Jacques Frey a déposé une lettre d’intention très récemment, et a été auditionné lundi 22 mai.

Le tribunal de commerce de Poitiers, qui tenait audience mardi 23 mai, devait se prononcer sur une éventuelle mise en liquidation judiciaire de l'entreprise. Le tribunal, dont la décision est attendue mercredi, devrait finalement accorder un nouveau répit, le temps d’examiner le dossier de ce nouveau repreneur, qui a annoncé vouloir reprendre 240 salariés sur 277, soit le chiffre demandé par les syndicats en préfecture.

Immobilier et propriétés viticoles

Jean-Jacques Frey est prêt à mettre sur la table plusieurs millions d’euros pour redémarrer l'usine. Il n'y a pas d’investissements à faire sur les machines, qui sont en bon état de fonctionnement.

La famille Frey était jusque-là totalement étrangère au monde de l’équipement automobile. Jean-Jacques Frey, 70 ans, a fait fortune dans l’immobilier commercial, ce qui lui a permis d’investir plus récemment dans le vin. La famille possède notamment aujourd’hui le château La Lagune à Bordeaux, la maison Paul Jaboulet dans le Rhône et le château de Corton André en Bourgogne. Elle est également actionnaire minoritaire du champagne Billecart-Salmon.