Prix des matières premières : la hausse du cours du nickel inquiète les entreprises françaises

Publié Mis à jour
Prix des matières premières : la hausse du cours du nickel inquiète les entreprises françaises
France 2
Article rédigé par
P.-L.Monnier, E.Prigent, D.Da Meda J.-C.Martin, M.Fromond, F.Decominck, J.Pires - France 2
France Télévisions

Mardi 15 mars, au 20ème jour de la guerre en Ukraine, le coût de plusieurs matières premières continue d'augmenter. Focus sur le cas du nickel. 

La hausse du prix des matières premières inquiète des entreprises françaises. À plus de 100 000 dollars la tonne, le nickel n'a jamais été aussi cher. De quoi inquiéter dans une entreprise de mécanique de Rillieux-la-Pape (Rhône), où le nickel est présent dans tous les alliages. "J'ai un exemple très concret d'une pièce que d'habitude j'achète à 40 euros, et la dernière offre que j'ai eue était à 140 euros", témoigne Nicolas du Merle, président de ACMR. Après deux ans de Covid et une reprise enfin arrivée, les salariés s'inquiètent.  

La Russie est le troisième producteur mondial de nickel 

Les cours du nickel s'envolent, car la Russie en est le troisième producteur mondial. La France en produit également en Nouvelle-Calédonie, mais celui-ci ne pourrait pas être importé en métropole. "Le nickel calédonien part à 100% en Asie", explique Didier Julienne, président de Commodities & Resources. 

Parmi Nos sources : 

London Metal Exchange

Didier Julienne

Liste non exhaustive.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.