Inflation : les prix bloqués arrivent également dans les enseignes non alimentaires

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Des enseignes de sport et d'ameublement proposent des produits anti-inflation.
Inflation : les prix bloqués arrivent également dans les enseignes non-alimentaires Des enseignes de sport et d'ameublement proposent des produits anti-inflation. (France 2)
Article rédigé par France 2 - A.-C.Le Sann, L.Campisi, C.Tixier, S.Giaume, P.Caron, M.Marini
France Télévisions
France 2
Après les supermarchés, les autres grandes enseignes lancent à leur tour des produits anti-inflation. C’est le cas de Decathlon et de Maison du monde. Les deux groupes promettent de baisser les prix sur une sélection de produits comme dans l'alimentaire.

Des prix sont présentés comme étant anti-inflation dans un magasin de meuble avec une trentaine d'euros de moins sur une table par exemple. En plein déménagement, un client souhaite acheter un canapé et regarde les étiquettes attentivement. Mais les rabais du magasin laissent perplexe une autre cliente : "8% d'un meuble qui peut coûter une centaine d'euros, ça reste quand même très peu, ça reste assez faible !" Les promotions se font sur une sélection de 200 meubles, hors objets de décoration.

Redonner aux consommateurs l'envie d'acheter

L'enseigne Maison du monde dit pouvoir effectuer ce geste commercial notamment grâce à une baisse du coût de transport. Même opération chez Decathlon, spécialiste du sport. Un vélo électrique passe ainsi à 799 euros, soit plus de 200 euros d'économie. Mais à côté, le prix d'une table de camping n'a baissé que de 5 euros. Les enseignes utilisent cette stratégie pour redonner aux consommateurs l'envie d'acheter. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.