Industrie agroalimentaire : les grandes marques dénoncées par Bercy

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Industrie agroalimentaire : les grandes marques dénoncées par Bercy
Industrie agroalimentaire : les grandes marques dénoncées par Bercy Industrie agroalimentaire : les grandes marques dénoncées par Bercy (France 2)
Article rédigé par France 2 - V. Frédéric, F. Depaquit, J. Messa, D. Fossard, P. Caron, R. Laurentin
France Télévisions
France 2
Des grandes marques sont accusées de réaliser des marges abusives. C’est ce qu’a dénoncé, jeudi 31 août, le ministre de l’Économie Bruno Le Maire, sur France 2. Pour la première fois, il a ciblé des groupes.

Des géants de l’industrie agroalimentaire épinglés en public par Bercy. Pepsico, Nestlé et Unilever pourraient faire beaucoup plus contre la flambée des prix, selon le ministre de l’Économie. Dans nos rayons, ces trois groupes sont partout : sodas, céréales, chips ou encore gels douche. Ils représentent 50 marques et plus de 1 000 produits, des indispensables pour certains clients qui subissent les hausses de prix.  

Des nouvelles négociations anticipées à venir 

Alors, ces trois groupes profiteraient-ils de l’inflation pour gonfler leur marge ? Pour Lidl, le problème toucherait en fait la majorité des industriels. "Il y en a une dizaine qui ont joué le jeu, ça veut dire qu’ils nous ont réellement proposé une baisse de tarif durable, et donc il y en a plus de 60 qui n’ont absolument rien fait ou quelques miettes", indique Michel Biero, directeur exécutif achats et marketing chez Lidl. Des nouvelles négociations anticipées sur les prix entre distributeurs et industriels doivent démarrer dans les prochaines semaines, pour espérer des baisses de tarifs en janvier prochain. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.