Budget rectificatif : le Sénat vote une rallonge de 2,5 milliards d'euros pour lutter contre l'inflation

Une grande partie de cette somme doit être consacrée à financer un chèque énergie exceptionnel destiné 12 millions de ménages.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'hémycycle du Sénat, à Paris, le 19 octobre 2022. (XOSE BOUZAS / HANS LUCAS / AFP)

Il a été adopté par 251 voix contre 28. Le Sénat, dominé par la droite, a voté mercredi 16 novembre, en première lecture après l'Assemblée nationale, des retouches au budget rectificatif 2022. Parmi ces modifications figure "une rallonge de 2,5 milliards d'euros".

Une grande partie de cette somme (1,8 milliard) doit financer un chèque énergie exceptionnel à destination de 12 millions de ménages. Une aide de 230 millions d'euros doit corriger l'"angle mort" des ménages se chauffant au bois, qu'il s'agisse de bûches ou de pellets. En outre, une enveloppe de 440 millions d'euros vise à financer la prolongation de deux semaines de la ristourne carburant de 30 centimes par litre.

Ce budget rectificatif contient également des mesures pour soutenir les universités face à la hausse des prix de l'énergie, mais aussi les armées face à celle du carburant.

Le groupe communiste, républicain, citoyen et écologiste a en revanche voté contre ce second projet de loi de finances rectificative (PLFR). "Ces corrections sont les carences, je dirais même les erreurs, d'hier", a tancé la présidente du groupe CRCE, Eliane Assassi. Quant au groupe socialiste, il s'est abstenu.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Inflation 2023

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.