Soutien de l'État aux régions : "La colère ne fait rien avancer", répond Bruno Le Maire à Xavier Bertrand

Le ministre de l'Économie a répondu mercredi sur France Bleu Nord, après les propos tenus par Xavier Bertrand sur France Inter qui dénonce un "cynisme d'État" sur le soutien à l'industrie de sa région.

Le ministre de l\'Economie, Bruno Le Maire, à la sortie du conseil des ministres le 12 septembre 2018.
Le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, à la sortie du conseil des ministres le 12 septembre 2018. (LEON TANGUY / MAXPPP)

"La colère ne fait rien avancer", a répondu mercredi 12 septembre sur France Bleu Nord le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, après les propos tenus par Xavier Bertrand, président du Conseil régional des Hauts-de-France, sur France Inter ce mercredi matin.

Tandis que Xavier Bertrand (sans étiquette) a dénoncé "le cynisme d'État", reprochant au gouvernement de ne pas tenir parole dans des dossiers industriels de la région, le ministre de l'Économie a répondu : "Je ne suis pas cynique, je suis volontariste pour l'industrie de notre pays. Je ne comprends pas cette attitude de Xavier Bertrand et je la regrette."

Concernant les accusations du président du Conseil régional qui affirme que "le gouvernement saborde une partie de l'industrie", et ne s'intéresse "qu'à la finance", le ministre rétorque : "Ce sont des propos de comptoir. Il n'y a pas de place dans le débat public pour les raccourcis."

Enfin, à la question de savoir si Bruno Le Maire a appelé Xavier Bertrand pour lui faire part des précisions apportées à France Bleu Nord, le ministre répond : "Non, si Xavier Bertrand veut m'appeler, je serai heureux de reprendre le fil de la discussion."