Normandie : relancer la filière du lin au cœur de la région

Publié Mis à jour
Lin : relancer la filière au cœur de la Normandie
Article rédigé par
L.Berbey, J.Jonas, L.Bourdu, S.Gravelaine - France 2
France Télévisions

La Normandie est championne du monde de production du lin. Paradoxe : ce lin part souvent en Asie pour être utilisé dans la confection d'habits. Face à cela, une famille de passionnés tente de relocaliser la production en Seine-Maritime

Avec 50 000 hectares de champs, la région normande est la première productrice de lin au monde. La coopérative Terre de lin, située à Saint-Pierre-le-Viger (Seine-Maritime), reçoit cette plante de 650 agriculteurs locaux et produit plus de 30 000 tonnes de lin chaque année. Mais la quasi-totalité de la production de cette fibre qui fait la fierté de la Normandie part à l'étranger : 70% vers l'Asie et 30% reste en Europe.

100% made in Normandie

Un paradoxe auquel veut remédier Marion Diarra-Lardans. Dans l'ancienne usine familiale du Ronchay, elle s'est lancée dans un pari il y a un an : relancer le tissage du lin à Luneray (Seine-Maritime), à quelques kilomètres de la coopérative.

Entre 50 et 100 mètres de lin sont tissés chaque jour dans cette usine, qui emploie une dizaine de salariés. "De la bobine de lin achetée, on sort des produits finis pour l'accessoire et l'ameublement", explique Marion Diarra-Lardans. Si elle peine à trouver un remplaçant à son mécanicien, elle espère toutefois réussir à relancer la filière du lin 100% française.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.