Cet article date de plus de dix ans.

La fuite toxique à la raffinerie Total de Donges est maîtrisée

Une fuite qualifiée de "légère" par la direction s'est produite jeudi matin dans la raffinerie Total à Donges, près de Saint-Nazaire. Un employé a été blessé. La direction a indiqué, peu après 9 heures, que la fuite est "à présent maîtrisée" et qu'il "n'y a aucun risque pour les populations et l'environnement".
Article rédigé par Ouafia Kheniche
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
  (Maxppp)

Une légère fuite toxique s'est produite à 3H40 jeudi matin à la
raffinerie Total de Donges
. La direction parle
d'une fuite "légère " d'un mélange de butane et d'acide fluorhydrique qui s'est produite sur une unité de production d'essence de ce site classé Seveso. 

La direction de la raffinerie a indiqué, dans un communiqué peu après 9H00, qu'elle est "à présent maîtrisée" et qu'il "n'y a aucun risque pour les populations et l'environnement". La préfecture de Loire-Atlantique avait évoqué une diffusion dans l'atmosphère "très limitée et sans danger".  La résorption complète de cette fuite a nécessité un refroidissement de l'unité
de production d'essence sur laquelle elle s'est produite.

Un blessé et le trafic SNCF brièvement interrompu

Une personne, un salarié d'une entreprise prestataire de Total, a été blessé, victime "d'une brûlure chimique", mais son état de santé est "jugé rassurant", selon la direction.

L'incident a aussi entraîné l'arrêt momentané de la ligne SNCF qui traverse ce site classé Seveso. La circulation des TER et des TGV avait été "bloquée par mesure de précaution à 4H10, a été rouverte à la circulation à 8H00". Les quelque 200 voyageurs qui devaient prendre des TER avant la reprise du trafic ont été pris en charge par des autocars.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.