Cet article date de plus de huit ans.

La fuite toxique à la raffinerie Total de Donges est maîtrisée

Une fuite qualifiée de "légère" par la direction s'est produite jeudi matin dans la raffinerie Total à Donges, près de Saint-Nazaire. Un employé a été blessé. La direction a indiqué, peu après 9 heures, que la fuite est "à présent maîtrisée" et qu'il "n'y a aucun risque pour les populations et l'environnement".
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Maxppp)

Une légère fuite toxique s'est produite à 3H40 jeudi matin à la
raffinerie Total de Donges
. La direction parle
d'une fuite "légère " d'un mélange de butane et d'acide fluorhydrique qui s'est produite sur une unité de production d'essence de ce site classé Seveso. 

La direction de la raffinerie a indiqué, dans un communiqué peu après 9H00, qu'elle est "à présent maîtrisée" et qu'il "n'y a aucun risque pour les populations et l'environnement". La préfecture de Loire-Atlantique avait évoqué une diffusion dans l'atmosphère "très limitée et sans danger".  La résorption complète de cette fuite a nécessité un refroidissement de l'unité
de production d'essence sur laquelle elle s'est produite.

Un blessé et le trafic SNCF brièvement interrompu

Une personne, un salarié d'une entreprise prestataire de Total, a été blessé, victime "d'une brûlure chimique", mais son état de santé est "jugé rassurant", selon la direction.

L'incident a aussi entraîné l'arrêt momentané de la ligne SNCF qui traverse ce site classé Seveso. La circulation des TER et des TGV avait été "bloquée par mesure de précaution à 4H10, a été rouverte à la circulation à 8H00". Les quelque 200 voyageurs qui devaient prendre des TER avant la reprise du trafic ont été pris en charge par des autocars.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Industrie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.