Cet article date de plus d'un an.

La France lance un fonds d'investissement pour faciliter l'accès aux métaux critiques

Cet instrument permettra d'éloigner le spectre d'une dépendance vis-à-vis des pays producteurs de ces métaux, cruciaux pour l'électrification des transports, espèrent ses promoteurs.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Du matériel électronique contenant des "terres rares", au Bureau de recherches géologiques et minières d'Orléans (Loiret), le 22 juin 2021. (CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP)

La France va se doter d'un fonds d'investissement de deux milliards d'euros pour faciliter l'accès aux métaux critiques nécessaires à la transition énergétique, ont expliqué à l'AFP les ministères de la Transition énergétique et de l'Industrie, confirmant une information des Echos (article abonnés).

Ce fonds, auquel l'Etat apportera 500 millions d'euros dans une "logique d'alliance public-privé", est révélé avant la présentation, jeudi, par le président Emmanuel Macron de sa stratégie pour accélérer la réindustrialisation du pays, suivie d'annonces sur une nouvelle implantation d'usines de batteries électriques à Dunkerque (Nord), vendredi.

Réduire la dépendance vis-à-vis de l'étranger

Cet instrument, espèrent ses promoteurs, permettra d'éloigner le spectre d'une dépendance vis-à-vis des pays producteurs de ces métaux, cruciaux pour l'électrification des transports, très émetteurs de CO2. Et ce alors que se profile une concurrence exacerbée avec d'autres gros consommateurs de ces matériaux comme les Etats-Unis et la Chine.

Parmi ces métaux, dont la demande pourrait quadrupler d'ici 2040, sur fond de course mondiale à la décarbonation, selon l'Agence internationale de l'énergie (AIE), figurent le cobalt, le nickel, le manganèse, le lithium ou encore le platine.

Le fonds sera géré par la société de capital-investissement Infravia, basée à Paris et qui se présente comme "spécialisée dans les investissements en infrastructures et dans les entreprises de la tech en forte croissance". Infravia sera responsable des choix en matière d'investissements, mais les ministères ont évoqué l'"exigence de prendre des projets exemplaires sur le plan social et environnemental", quels que soient les pays concernés.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.