Industrie : plusieurs usines fonctionnent au ralenti à cause de la pénurie de semi-conducteurs

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Industrie : plusieurs usines fonctionnent au ralenti à cause de la pénurie de semi-conducteurs
FRANCEINFO
Article rédigé par
France Télévisions

Une pénurie de semi-conducteurs plonge plusieurs usines françaises dans une situation difficile. Certaines sociétés tentent de s’adapter en assurant eux-même cette production. 

L’industrie en France est touchée de plein fouet par la pénurie de semi-conducteurs. Ce sont des composants électroniques qui sont notamment présents dans les tableaux de bord des voitures. Par conséquent, plusieurs usines du secteur de l’automobile fonctionnent au ralenti. À titre d’exemple, le site de Toyota à Onnaing (Nord) est presque vide : sur les 5 000 salariés, 4 500 sont au chômage technique depuis le 23 août.

Produire soi-même ses semi-conducteurs

Les semi-conducteurs sont principalement fabriqués dans des usines en Asie. Mais avec l’épidémie de Covid-19, certaines sont à l’arrêt. Par conséquent, les sociétés pourraient s’organiser autrement. "On voit des entreprises, comme par exemple Tesla, qui ont décidé de produire eux-mêmes leurs semi-conducteurs. Cela permet tout simplement de ne pas dépendre de l’extérieur, de pouvoir produire en fonction de ses besoins", explique Nathalie Aubry, professeure en économie à l’école de management de Normandie.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.