Inde : le choix de l'énergie solaire

Pour lutter contre son image de gros pollueur, l'Inde a décidé de miser sur le développement de l'énergie solaire.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Le train pour la banlieue sud de New Delhi entre en gare. Rien d'anormal a priori, mais à y regarder de plus près, son toit est partiellement couvert de panneaux solaires. Ce prototype a été mis en circulation il y a six mois et est toujours en phase de test. L'énergie solaire ne lui permet pas d'avancer : l'électricité est utilisée pour le confort à bord. Aujourd'hui, l'Inde est le troisième émetteur de CO2 au monde et veut changer son image de pollueur. Elle veut surtout tenir ses engagements très ambitieux ; en 2030, 40% de son électricité devra provenir de sources d'énergie renouvelable.

Un aéroport fonctionne grâce à des panneaux solaires

Au sud du pays, l'aéroport international de Cochin est le premier aéroport au monde entièrement alimenté par des panneaux solaires. Les installations produisent même plus d'énergie que nécessaire. Dans un pays où 60% de l'énergie provient encore du charbon, les voyageurs sont agréablement surpris par l'initiative et sont fiers de voir que la transition énergétique est en marche. Le pays compte également émerger sur le marché mondial du solaire : des centaines d'usines ont vu le jour dans tout le pays. L'Inde s'est engagée à multiplier par 25 sa production d'énergie solaire avant 2022. L'objectif semble possible, tout en conservant une croissance économique parmi,les plus fortes de la planète. 

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'Inde a multiplié ses capacités photovoltaïques par deux en seulement un an, ce qui place le pays au 7e rang mondial. Image d\'illustration montrant un parc solaire à une cinquantaine de kilomètres d\'Amristar, en mai 2016.
L'Inde a multiplié ses capacités photovoltaïques par deux en seulement un an, ce qui place le pays au 7e rang mondial. Image d'illustration montrant un parc solaire à une cinquantaine de kilomètres d'Amristar, en mai 2016. (NARINDER NANU / AFP)