Grandes entreprises : Pas de nouveaux plans d'aide en préparation

Renault n'est pas la seule entreprise française à accuser une lourde perte au premier semestre 2020. La SNCF accuse une perte de 2.4 milliards d'euros, Airbus accuse une perte de 1.9 milliards d'euros, EDF accuse une perte de 700 millions d'euros. Et c'est aussi le cas pour Total dont les résultats plongent dans le rouge. 

FRANCE 2

Alors que les fleurons de l'économie française voient rouge, une question se pose : le gouvernement prévoit-il un nouveau plan de soutien en vue de sauver ces géants de l'économie ? D'après le journaliste Gaspard de Florival, "Bercy indique suivre de très près cette situation sociale très délicate". La situation ne surprendrait d'ailleurs guère Bruno Lemaire, ministre de l'Economie, qui s'y attendait et savait que "ce serait très grave" d'après les confidences d'un de ses proches collaborateurs.

Pas de nouveaux plans de relance prévu

Au ministère de l'Economie, une cellule de trente personnes travaille au quotidien avec les entreprises en difficulté pour éviter de nouveaux plans sociaux. Mais comme l'explique Gaspard de Florival, "Des plans de sauvegarde de l'emploi, il y en a et il y en a beaucoup. 193 entre le 1er mars et le 5 juillet. 27 000 emplois menacés c'est le double de l'année dernière". L'Etat entend-t-il donc faire un nouveau plan de relance ? Alors que beaucoup d'argent a déjà été mis sur la table, Bercy a fait savoir ce jeudi 30 juillet "Que ce n'était pour l'instant pas d'actualité" selon le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Chaine de montage chez Renault à l\'usine de Douai (Nord). Photo d\'illustration.
Chaine de montage chez Renault à l'usine de Douai (Nord). Photo d'illustration. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)