Epson : une enquête ouverte pour obsolescence programmée

Une enquête a été ouverte pour obsolescence programmée et tromperie à l'encontre de la marque d'imprimantes japonaises Epson. D'autres marques sont également soupçonnées de programmer prématurément la durée de vie de leurs produits.

Voir la vidéo
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Votre imprimante est-elle programmée pour tomber en panne ? C'est la question à laquelle l'entreprise Epson devra répondre. Pour la première fois, une enquête pénale a été ouverte en France contre l'un des leaders du marché, a annoncé le parquet de Nanterre ce jeudi 28 décembre. L'affaire a été portée en justice par une association de consommateurs. Elle met en cause les puces présentes sur les cartouches d'encre.

Une pratique punie par la loi

L'obsolescence programmée, un moyen de forcer les ventes. Cette pratique est punie par la loi depuis 2015. Ce soir, Epson réfute ces accusations. L'entreprise risque une amende de plusieurs centaines de milliers d'euros à hauteur de 5% de son chiffre d'affaires sur les cartouches, et ses dirigeants encourent jusqu'à deux ans de prison. Mais les imprimantes sont loin d'être les seules dans le viseur de la justice. Depuis quelques jours, les recours se multiplient dans le monde contre Apple. La marque est soupçonnée de brider la puissance de ses iPhone.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'enseigne de la marque informatique Epson.
L'enseigne de la marque informatique Epson. (MAXPPP)