Comment se prémunir contre le démarchage abusif ?

Que faire si on estime avoir été démarché de façon abusive ? Eléments de réponse avec notre journaliste Christelle Méral, du service économique de France 2.

FRANCE 2

Le client a quatorze jours pour se rétracter. Normalement, il y a dans le dossier un coupon de rétractation. Il faut le renvoyer par courrier avec accusé de réception. S’il n’y a pas de coupon, une lettre avec coordonnées précises est aussi valable, envoyée là aussi avec accusé de réception. Contrairement aux contrats avec les téléphones portables, il n’y a aucune période d’engagement. Il est donc possible de changer de contrat à tout moment.

Résiliation effectuée par le fournisseur

Il suffit d’appeler un fournisseur, le précédent ou un autre et, par courrier ou par mail, il établit un nouveau contrat. C’est lui qui s’occupe de la résiliation de celui qui a démarché le client abusivement. En cas de blocage, il est possible de saisir une association de consommateurs. Elle peut s’occuper des démarches du client. Sinon, la direction de la répression des fraudes, mais là, la procédure peut être plus longue.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le fournisseur français d\'électricité et de gaz a réduit en 2016 sa perte nette à 400 millions d\'euros. 
Le fournisseur français d'électricité et de gaz a réduit en 2016 sa perte nette à 400 millions d'euros.  (MAXPPP)