Béarn : un employé d'Arkema gravement brûlé en tombant dans une fosse

L'homme a été gravement brûlé, dans la nuit de jeudi à vendredi, alors qu'il intervenait avec une équipe pour un défaut sur un tube de vapeur d'eau à hautes températures, révèlent nos confrères de France Bleu Béarn.

L\'homme a été transporté au service des grands brûlés au CHU de Bordeaux.
L'homme a été transporté au service des grands brûlés au CHU de Bordeaux. (GOOGLE MAPS)

Un employé d'une cinquantaine d'années a été gravement brûlé aux jambes par des vapeurs d'eau à hautes températures, sur le site industriel d'Arkema à Mont (Béarn), dans la nuit de jeudi à vendredi, rapporte mardi 23 avril France Bleu Béarn. Il a été transporté au service des grands brûlés au CHU de Bordeaux.

Ce chef opérateur, employé depuis une trentaine d'années par le géant de la chimie, Arkema, a été gravement brûlé, dans la nuit de jeudi à vendredi, alors qu'il intervenait avec une équipe pour un défaut sur un tube de vapeur d'eau à hautes températures.

Le sol s'est affaissé sous ses pieds

Pour une raison encore inexpliquée, il est tombé dans une fosse, le sol s'est affaissé sous ses pieds. Les personnes qui l'entouraient l'ont secouru et ont appelé les pompiers de la plateforme chimique. L'employé est gravement brûlé aux jambes, mais ses jours ne sont pas en danger.

Ce grave accident intervient alors que d'importantes opérations de maintenance sont en cours sur ce site de Mont, qui emploie 256 personnes, sans compter les sous-traitants. Un grand arrêt technique a démarré à la mi-mars et doit se poursuivre jusqu'à mi-mai chez Arkema. Cet arrêt permet d’effectuer des contrôles des installations, mais aussi des travaux de maintenance, qui font également intervenir du personnel extérieur. Ces opérations ne sont pas habituelles, mais elles ont été anticipées. Les équipes ont été renforcées, mais la sécurité également, indique Arkema sur son site internet: "Cet arrêt a été préparé en amont pendant un an et demi."