Salaire des cadres : une niche à trois milliards d'euros menacée

Les députés ont commencé l'examen du projet de budget 2020 et la chasse aux niches fiscales. Parmi elles, le salaire des cadres, une niche à trois milliards d'euros que les députés de la majorité jugent inefficaces et veulent supprimer.

FRANCE 2

Dans le viseur de la majorité, une niche à trois milliards d'euros. Des députés proposent la fin de la réduction appliquée à la cotisation famille sur les salaires. C'est une ligne sur les fiches de paie qui sert à financer essentiellement les allocations familiales. Ce sont les employeurs qui la paient et depuis 2016 elle a été baissée de 1,8 point. Une réduction devenue inutile selon le député à l'origine de la proposition.

Tous les salaires compris entre 3 000 et 4 200 euros visés par la suppression de l'allègement

"Cet encouragement était utile en 2015 lorsqu'il a fallu relancer la machine et restaurer les marges en réinvestissant dans l'économie réelle, mais aujourd'hui, ce sont trois milliards d'euros dont on ne sait pas véritablement s'ils sont efficaces", assure Sacha Houlié, député LREM de la Vienne. Concrètement pour les employeurs, pourraient être concernés par la suppression de cet allègement : tous les salaires compris entre 3 000 et 4 200 euros. Une mesure qui pénaliserait directement les salariés selon le représentant des PME qui y voit "une trappe à bas salaires". Une épine dans le pied de Bercy.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un bulletin de paie, le 5 février 2019, à Paris.
Un bulletin de paie, le 5 février 2019, à Paris. (RICCARDO MILANI / HANS LUCAS / AFP)