Le prélèvement à la source décalé d'un an pour les salariés des particuliers

Le ministre de l'Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, fait cette annonce dans un entretien à "La Croix".

Le ministre de l\'Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, le 27 juin 2018 à Paris.
Le ministre de l'Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, le 27 juin 2018 à Paris. (LUDOVIC MARIN / AFP)

Un ajustement pour "simplifier" la réforme. Le prélèvement de l'impôt à la source sera décalé d'un an pour les salariés des particuliers, pour entrer en vigueur en 2020, a annoncé le ministre de l'Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, dans une interview publiée jeudi 5 juillet par La Croix. Selon le ministre, cela concerne 2,2 millions de particuliers qui emploient un million de personnes

"Ce décalage d'une année est une mesure de simplification. Il va nous donner le temps de finaliser le système tout-en-un qui permettra, à partir de janvier 2020, à tous les particuliers employeurs de déclarer aisément leur salarié et d'acquitter en même temps aussi bien les cotisations sociales que l'impôt à la source", explique le ministre.

Conséquence de ce décalage, "en 2019, les salariés des particuliers ne paieront pas d'impôts du tout, explique le ministre. Ils paieront donc en 2020 à la fois leurs impôts de 2019 et de 2020." Les services du ministère estiment à 250 000 le nombre de salariés de particuliers redevables de l'impôt sur le revenu. "J’écrirai à chacune de ces personnes pour leur expliquer les modalités qui seront mises en œuvre", promet Gérald Darmanin.