Cet article date de plus de trois ans.

Prélèvement à la source : l'inquiétude des petits patrons

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Prélèvement à la source : l'inquiétude des petits patrons
Article rédigé par
France Télévisions

Le passage au prélèvement à la source inquiète les patrons de PME. Ils craignent une perte de temps et d'argent, car ils devront eux-mêmes collecter les impôts de chaque salarié.

Les petits patrons sont en colère. En 2019, à l'application du prélèvement à la source, ils seront aussi collecteurs d'impôts. Les patrons prélèveront directement sur les salaires le montant des impôts que doivent leurs employés. Ils craignent une perte de temps et d'argent.

Un coût de 310 à 400 millions d'euros

Philippe Debouzy, à la tête d'un garage, emploie 17 salariés et autant de foyers fiscaux différents. L'administration lui transmettra le taux d'imposition à appliquer à chacun, mais il redoute de devoir réajuster et rendre des comptes en permanence. Les petits commerçants et artisans tirent le signal d'alarme : ils ne sont pas prêts, pas formés et n'ont pas les moyens de prélever eux-mêmes l'impôt à la place de l'État. Le gouvernement reconnait que le passage au prélèvement à la source aura un coût, il l'estime entre 310 et 420 millions d'euros.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Impôts

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.