Cet article date de plus de sept ans.

Bernard Cazeneuve promet une pause fiscale jusqu'en 2017

Le gouvernement a créé la confusion en annonçant cette pause en 2014 puis en 2015.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le ministre du Budget, Bernard Cazeneuve, arrive à l'Assemblée nationale pour présenter le budget 2014, le 25 septembre 2013. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)

Le ministre du Budget tente d'apaiser le "ras-le-bol fiscal" des Français. Bernard Cazeneuve assure, jeudi 26 septembre dans un entretien au Parisien-Aujourd'hui en France, que la "pause fiscale", dont le report est désormais prévu en 2015 alors que François Hollande avait évoqué 2014, se poursuivrait jusqu'en 2017.

"En 2014, la hausse [des impôts] est limitée à un milliard, c'est cela la pause fiscale", déclare le ministre du Budget, en réponse à une question de lecteurs. "En 2015, ce sera zéro. Ce sera la suite de la pause fiscale. Nous poursuivrons la pause fiscale jusqu'à la fin du quinquennat." 

Et de promettre qu'"il n'y aura pas d'augmentation de la pression fiscale" en 2015, 2016 et 2017. "D'ici la fin du quinquennat, l'équilibre du budget se fera pas des économies en dépenses sans augmentation des prélèvements obligatoires. Des impôts augmenteront, d'autres baisseront. Mais le solde sera stable."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Impôts

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.