Impôts : la télédéclaration bientôt obligatoire ?

Le gouvernement souhaite généraliser la télédéclaration et peut-être même, à terme, la rendre obligatoire.

France 2

Pour l'Etat, la déclaration en ligne représenterait de sérieuses économies. Un salaire à déclarer aux impôts, c'est une grande première pour ce jeune ingénieur de 24 ans, en CDI depuis six mois. A côté de son ordinateur, un seul document papier, sa fiche de salaire de décembre, pour vérifier que la somme préremplie est bien le bonne. "Ça correspond, c'est très bien, je n'ai rien à faire", déclare le jeune homme, soulagé.

Une solution adoptée par les jeunes

Rapidité, Thomas Esterle est séduit par la déclaration en ligne : "Même pas une demi-heure pour remplir mes impôts, je m'attendais à plus, honnêtement, puisque je pensais que ça allait être compliqué mais ça n'a été quasiment que de la validation en fait". Les jeunes sont conquis mais au total, seul un foyer fiscal sur trois déclare ses revenus sur internet, les plus âgés se montrent réticents, à l'image de cette passante : "Je ne suis pas très douée avec internet, je laisse ça à mes enfants et petits-enfants".
L'administration fiscale l'assure, la sécurité informatique est garantie. Surtout, la télédéclaration permet à l'Etat de faire beaucoup d'économies.

Le JT
Les autres sujets du JT
La majorité socialiste avait voté, dans le projet de loi de finances 2013, une réduction du plafond du quotient familial de 2 330 euros à 2 000 euros par demi-part pour les revenus de 2012.
La majorité socialiste avait voté, dans le projet de loi de finances 2013, une réduction du plafond du quotient familial de 2 330 euros à 2 000 euros par demi-part pour les revenus de 2012. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)