Impôts : la taxe foncière pourrait atteindre une hausse de 7,1% en 2023

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Impôts : la taxe foncière pourrait atteindre une hausse de 7,1% en 2023
Impôts : la taxe foncière pourrait atteindre une hausse de 7,1% en 2023 Impôts : la taxe foncière pourrait atteindre une hausse de 7,1% en 2023 (France 2)
Article rédigé par France 2 - D.Lachaud
France Télévisions
France 2
Présente sur le plateau du 13 Heures, mardi 23 mai, la journaliste Dorothée Lachaud explique que tous les propriétaires de France risquent bientôt de voir augmenter leur taxe foncière.

La taxe foncière risque d'être plus élevée pour tous les propriétaires de France. La hausse pourrait atteindre au moins 7,1%. "Chaque année, la valeur locative cadastrale de votre bien est revalorisée selon les prix à la consommation de l’année précédente. Or, comme tout augmente, ces derniers sont en hausse de 7,1%", explique la journaliste Dorothée Lachaud, présente sur le plateau du 13 Heures, mardi 23 mai. 

Certaines municipalités n'augmenteront pas leurs taxes 

"Parmi les villes qui vont le plus augmenter leur taux, il y a Grenoble, +25%, Bobigny, +18,5%, Quimperlé, +15%, Lyon +9% et c’est à Paris qu’on atteint des records : 52% d’augmentation", détaille-t-elle. "Concrètement, l'impôt foncier pour un appartement parisien de 50 m² passera de 438 euros en moyenne en 2022 à 701 euros en 2023", poursuit la journaliste. Cependant, certaines municipalités n'augmenteront pas leurs taxes. "Les villes sont nombreuses à dénoncer une baisse de leurs recettes. Résultat, beaucoup d’entre elles ont choisi d’augmenter le taux de la taxe foncière, l’impôt local sur lequel elles ont encore la main", conclut Dorothée Lachaud.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.