Cet article date de plus de trois ans.

Florent Pagny s'installe au Portugal pour "raisons fiscales", Bruno Le Maire l'invite à revenir

Le ministre de l'Economie met notamment en avant le projet de loi de finances pour 2018 qui, selon lui, "vise justement à ce que tous ceux qui créent en France". 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Florent Pagny, lors de la sortie de son album "Habana", le 26 avril 2016. (ARNAUD DUMONTIER / MAXPPP)

Vous ne lui prendrez pas sa liberté de partir. Le chanteur Florent Pagny, également coach de l'émission "The Voice" sur TF1, a évoqué samedi 23 septembre dans Le Parisien une installation au Portugal "pour des raisons fiscales". Lundi 25 septembre, le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, a lancé un appel à l'artiste à l'occasion d'un entretien à l'AFP.

L'interprète de Ma liberté de penser vit aujourd'hui entre la France, l'Argentine (d'où est originaire son épouse) et les Etats-Unis (où étudient ses enfants).

"Il faut changer les règles pour que les gens reviennent"

Au Portugal, "il n'y a pas d'impôt sur la succession, pas d'impôt sur la fortune et surtout pas d'impôt sur les royalties pendant dix ans, tous les artistes commencent à s'installer là-bas", affirme le chanteur de 55 ans, qui vient de sortir un nouvel album intitulé Le Présent d'abord. "Quand on dit 'revenez', [il faut] changer des règles pour que les gens reviennent", explique-t-il aussi dans une vidéo mise en ligne sur le site du Parisien, en interpellant Emmanuel Macron.

"J'invite Florent Pagny à rester en France, nous avons besoin de tous les talents, lui a répondu le ministre de l'Economie. Nous avons un projet de loi de finances pour 2018 qui vise justement à ce que tous ceux qui créent en France, qui créent des richesses, qui créent des emplois également, puissent être incités à rester", a ajouté Bruno Le Maire.

Le président de la République a également lancé à plusieurs reprises des appels pour inviter les expatriés français à revenir dans l'Hexagone. En marge de l'Assemblée générale des Nations unies la semaine dernière à New York, il a notamment appelé les Français habitant la Grosse Pomme à revenir en France. "Revenez ! La terre de conquête, c'est la France", avait-il déclaré. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.