Le taux du Plan d'épargne logement ne bougera pas en 2012

Fixé à 2,50 %, le taux de rémunération des nouveaux PEL restera inchangé en 2012, annonce François Baroin.

Une maison en construction à Estaires (Nord), en septembre 2011.
Une maison en construction à Estaires (Nord), en septembre 2011. (PHILIPPE HUGEN / AFP)

Il n'a pas changé depuis 2003. Mardi 20 décembre, le ministre de l'Economie François Baroin a fait savoir que le taux de rémunération des nouveaux Plans d'épargne logement (PEL) serait maintenu à 2,50 % en 2012. Placement financier visant à préparer les consommateurs à l'achat d'un bien immobilier, le PEL est revu tous les ans par la Banque de France. Son taux de rémunération s'applique à l'ensemble des PEL ouverts au cours de l'année concernée et pour toute leur durée de vie.

Une nouvelle formule a été mise en place à compter du 1er mars 2011 pour calculer la rémunération du PEL, avec pour objectif de renforcer l'attractivité de ce produit qui était en perte de vitesse depuis 2005. Cette formule, destinée à refléter les conditions de taux d’intérêt, prévoit un "taux plancher" qui garantit à l’épargnant une rémunération toujours supérieure ou égale à 2,50 %, selon le ministère. La nouvelle formule s'appuie sur les taux sans risque du marché monétaire européen, dits "swap", à échéance de 2, 5 et 10 ans.